Une troisième aventure Plumesque pour Grégoire Morency

André Corbeij

CHAMBLY – Sur les rails depuis septembre et avec déjà plus d’une trentaine de spectacles derrière la cravate, la plus récente tournée du légendaire Plume Latraverse ‘’Séquelles’’ s’étirera jusqu’en avril 2020. Ce nouveau spectacle propose un tour d’horizon assez généreux du corpus composé par le légendaire ménestrel.

Présenté en formule chansonnière acoustique, le spectacle célèbre le retour du ‘’Trio Laid’’, et réuni sur scène Plume, son légendaire compagnon de toujours Jean-Claude Marsan à la guitare et le Chamblyen Grégoire Morency, à la basse.

Voilà une quinzaine, nous avons discuté avec le bassiste de cette tournée. Sa troisième avec Plume. ‘’En 2010, nous avions pris la route avec un band complet pour souligner les 30 ans de l’album ‘’Plume All Dressed’’. Avait suivi le premier spectacle trio acoustique intitulé ‘’Récidives’’, où je jouais de la contrebasse. Là, on revient avec ‘’Séquelles’’, qui propose beaucoup de meddley des chansons de Plume. Le monde embarque comme c’est pas possible ! ‘’, lance Grégoire Morency.

Pause du blues

Janvier 2019, Grégoire Morency tourne la page sur son aventure blues avec le Paul Deslauriers Band. Lauréat de plusieurs Maple Blues Awards avec le groupe et comme bassiste, Grégoire sent que le moment est peut-être venu de passer à autre chose.

Il devient enseignant à temps partiel en éveil musical dans une école à Carignan. En même temps, il reçoit une offre pour rejoindre la nouvelle tournée de Plume qui se dessinait pour l’automne 2019. Offre qu’il acceptera.

Du plaisir à chaque soir

Visiblement, Grégoire Morency est heureux de se retrouver soir après soir sur scène avec Plume Latraverse, le public nombreux aux spectacles en étant le témoin palpable.

‘’Les salles sont pleines et le public connaît les paroles de toutes les chansons. Le spectacle a été bâti en fonction d’offrir le plus de chansons possibles tirées du vaste univers de Plume, d’où le concept d’en offrir plusieurs sous formes de meddley. Les fans sont au rendez-vous et Plume a beaucoup de plaisir à jouer ses chansons. À 73 ans, il est encore en forme. Plume est un être généreux. Il passe une bonne partie de l’entracte du spectacle à signer des autographes. Certains peuvent le percevoir comme le personnage de scène un peu bourru qu’il s’est forgé. Mais c’est faux. C’est peut-être une sorte de carapace qu’il s’est forgé pour protéger son intimité. Plume est un monstre sacré de la chanson québécoise et je m’en rend compte sur scène quand je vois tous ces gens chanter et qui connaissent par cœur les paroles de toutes les chansons’’, poursuit Grégoire Morency.

Aussi loin qu’il se rappelle, la rencontre de Grégoire Morency avec l’univers de Plume remonte à l’album ‘’Pommes de route’’. Ses pièces favorites sont ‘’Sapolin’’ chantée avec Steve Faulkner et ”U.F.O”ou Plume chante en duo avec Sylvie Choquette.‘’ J’aimais bien l’ambiance, le côté bossa nova de ”U.F.O” avec ses harmonies vocales.

Jean-Claude Marsan et Grégoire Morency en 2010 sur la tournée ”Plume All Dressed, 30 ans de mauvais compagnons”.

Dans ce nouveau spectacle ‘’Séquelles’’ le public renouera donc avec des extraits de pièces légendaires dont certaines peu interprétées sur scène au cours de la dernière décennie. Pour Grégoire Morency, cette tournée qui se poursuivra jusqu’en avril 2020, est l’une de ses meilleures à ce jour.

‘’C’est clair que Plume est l’artiste francophone avec lequel j’aime travailler le plus. Ce que j’apprécie chez lui, c’est l’intelligence, le génie de l’écriture et sa personnalité. C’est quelqu’un pour qui j’ai une profonde estime. C’est bien de pouvoir encore jouer ses chansons. Plume fait partie des rares artistes mythiques au Québec qui n’ont pas besoin de sortir un nouvel album pour partir en tournée. Ce qu’il a déjà créé est monumental !’’, conclut Grégoire Morency.

La tournée ‘’Séquelles’’ a fait un stop au Cabaret-Théâtre du Vieux-Saint-Jean le 21 décembre dernier. Pour connaître l’horaire complet de la tournée on clique ici :

https://www.phaneuf.ca/plume/

Photographies : André Corbeij © / Tous droits réservés