Les Frogs à Marieville le 24 juin: PRISE 2 !

MARIEVILLE – Déçus ne pas avoir pu offrir leur spectacle pour la St-Jean Baptiste en 2018 pour cause de pluie, les membres du groupe de musique québécoise Les Frogs remettront ça à nouveau cette année plus motivés que jamais !

La formation est à pied d’œuvre depuis le mois de janvier pour peaufiner son spectacle de chansons 100 % québécoises, qui fera revivre de belles émotions aux spectateurs au parc de Sainte-Marie-de-Monnoir, à Marieville, le 24 juin à 20 h 30.

Ce spectacle ramènera sur scène les plus grands succès de la chanson francophone d’ici des cinquante dernières années. Pour François Lefebvre, le directeur musical du spectacle, il y en aura pour tous les goûts et toutes les générations, mais plus encore, tous les artistes sur scène sont des résidants de Marieville pour la majorité.

«Pour moi c’est un retour aux sources. J’ai eu la chance de faire partie du spectacle de la Saint-Jean à Marieville, il y a longtemps. La première fois, c’était sur une scène modeste aménagée sur le terrain de tennis. C’était en 1982 avec le groupe Search. J’avais 15 ans ! En 1989, j’ai récidivé avec le groupe Lace, puis en 1991 et 1992 avec le groupe Tonalité. En 2002, ça avait été ma dernière apparition à un spectacle de la Saint-Jean-Baptiste à Marieville. C’était l’année où le couvent des Sœurs de La Présentation-de-Marie avait été détruit par un incendie. Nous avions dû arrêter le spectacle à cause de la fumée. Nous n’étions plus capables de respirer !», se souvient M. Lefebvre, un natif de Chambly qui a grandi à Saint-Mathias et qui réside maintenant à Marieville.

François (Joe pour les intimes), a étudié en musique à Vincent-d’Indy et au Cégep Saint-Laurent. Ce guitariste émérite a notamment accompagné Claudette Dion, Martin Stevens, Michel Stax, César et ses Romains, Jenny Rock, Pierre Perpall, Boule Noire et multiplié ses collaborations au sein de plusieurs projets que ce soit en studio et sur scène.

La petite histoire des Frogs

Ce collectif de musiciens marievillois qui se fait désormais connaître sous le vocable Les Frogs, qui se veut un clin d’oeil humoristique. L’idée de recruter des artistes de Marieville vient de François Lefebvre, interpellé par la nostalgie des spectacles auxquels il avait pris part jadis avec ses amis musiciens.

«Au fil des ans, j’ai souvent évoqué cette idée dans mon entourage et auprès des gens de la Ville de Marieville. Je trouvais ça intéressant de retrouver cette nostalgie des Saint-Jean-Baptistes d’autrefois et de redonner le micro aux musiciens locaux pour interpréter les grands classiques de la chanson québécoise. On a du talent exceptionnel ici et c’est cette année que ça va se passer !», lance fièrement François Lefebvre.

 

Le T-Shirt officiel des Frogs sera disponible en quantité limitée sur le site des festivités le 24 juin.

Des artistes avec une feuille de route impressionnante

Pour l’heure, les répétitions vont bon train pour Les Frogs. Autour du noyau de cinq musiciens et une chanteuse, se greffera des invités spéciaux, de belles surprises qui en surprendront plusieurs. Le groupe est à la base composé d’artistes qui évoluent au sein de plusieurs formations musicales bien connues en région.

Le claviériste et vocaliste Pierre Cormier fait partie du populaire Baby Boomer’s Band qui compte plus de 20 ans de service. Le guitariste et vocaliste François Lefebvre et le bassiste et vocaliste Simon Brodeur collaborent ensemble au sein de plusieurs groupes depuis plus de trois décennies.

Le guitariste et vocaliste André Corbeij collabore depuis un quart de siècle à plusieurs projets musicaux, notamment comme chansonnier et membre de l’hommage aux Beatles Around The Beatles. Il a eu le privilège de chanter à la Saint-Jean à Marieville et à Richelieu au milieu des années 1990, avec la formation EmBARC, et réalisé un album de chansons originales rock et prog francophone en 1998, avec la formation marievilloise MORDICUS.

La chanteuse Sophie Carpentier possède également une feuille de route impressionnante pour avoir fait partie de plusieurs groupes qui ont en mis en évidence sa voix chaude et puissante. Le percussionniste Daniel Galarneau cumule également une longue feuille de route au sein de plusieurs formations.

Un répertoire éclectique

Comme le catalogue de chansons des 50 dernières années est impressionnant, le public aura la chance d’entendre plusieurs medley afin de rendre hommage à un plus grand nombre d’artistes d’ici et aux styles musicaux variés.

«Il y aura sur scène plusieurs générations de musiciens et d’interprètes. Certains parmi nos invités spéciaux ont été membres de l’Union Musicale de Marieville. Nous allons aussi avoir des artistes de la relève. Cette flexibilité nous permet de toucher à tous les répertoires. Que ce soit la pop, le rock des années 1960 à aujourd’hui, en passant par le country, le rap et le disco. Toutes des chansons 100 % québécoises. Ce show va vraiment rejoindre tout le monde», conclut François Lefebvre.

Shooting Photo : Journal le Montérégien inc. ©